Economie circulaire

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

Dans les sociétés industrialisées, l’économie fonctionne traditionnellement sur un mode linéaire : les matières premières sont extraites puis transformées en produits qui sont distribués, utilisés et ensuite jetés. À l’évidence, ce modèle économique encore largement prépondérant dans notre société n’est pas durable, étant donné qu’il conduit à une raréfaction importante des matières premières, des émissions polluantes, une grande quantité de déchets et nombreuses atteintes à l’environnement.


 

© Office fédéral de l’environnement OFEV


 

Dans un modèle circulaire, les matières premières sont recyclées, c’est-à-dire réintroduites dans l’économie. Elle nécessite donc moins de matières premières et génère moins de déchets. Autre point important : avant d’être recyclés, les produits sont utilisés le plus longtemps possible, notamment en les réparant. L’objectif de ce modèle économique est de fonctionner en boucle, de sorte qu’il n’existe plus de déchets. L’idée « est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources d'énergies non renouvelables. » (Entrée « Économie circulaire » sur Wikipédia)

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Office fédéral de l’environnement OFEV
 

La Grappilleuse dans l’économie circulaire

 

Par son mode de fonctionnement, La Grappilleuse participe à la transition de l’économie vers un modèle circulaire. En vendant des objets de deuxième main, la durée de vie de ces objets est prolongée, ce qui est primordial dans une vision circulaire de l’économie. En effet, « d’un point de vue environnemental, l’utilisation d’un produit le plus longtemps possible vaut presque toujours mieux que le recyclage. » (Office fédéral de l’environnement, https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/economie-consommation/info-specialistes/economie-circulaire.html#927998397, consulté le 8 novembre 2022.)

 

Au-delà de cet aspect fondamental, La Grappilleuse veille également à l’acheminement des ses invendus vers les meilleures filières de recyclage possibles, afin de diminuer au plus la production de déchets.

graphique économie linéaire.jpg
graphique économie circulaire.jpg